Le chant de l’innocent


Irène COHEN-JANCA


Le Rouergue, 2008


Paris, juste après la seconde guerre mondiale. Rémi, qui vit avec ses parents, est troublé par un mystérieux fantôme qu’il aperçoit parfois, depuis la rue, derrière la fenêtre de sa propre chambre. Pour lui, c’est un mystère en plus de toutes les étrangetés qui ont lieu dans son immeuble. Pourquoi son père ne veut-il pas parler de la guerre ? Que leur reproche la vieille dame du dessous ? Rémi parviendra-t-il à dissiper les voiles d’ombre ?