Plus haut que les oiseaux


Éric PESSAN


École des loisirs, 2012


Thomas et ses deux amis montent souvent sur la terrasse de leur immeuble, la seule tour de la cité. L’accès est strictement interdit. Rois du monde, ils contemplent la ville, magnifique, qui n’est plus la même vue d’en haut.
Mais ce jour d’avril, à une demi-seconde près, il ne se serait rien passé…Thomas pense sans cesse à ce qui est arrivé et aimerait se confier, tout raconter…Il pense à son père, à sa mère, à Madame Clémence, mais aussi à Klara qu’il n’a jamais osé aborder. Le poids de la culpabilité est là, comme « une boule glacée dans son ventre ». Qui pourra comprendre sans juger ?