L’homme-qui-dessine


Benoît SEVERAC


Syros Junior, 2014


30 000 ans avant J.C., Mounj, l’Homme-qui-dessine appartient au clan des Hommes-droits. Comme son grand-père puis son père, il a un rôle particulier au sein de sa tribu. Parti depuis maintenant trois hivers, il est chargé de voyager pour observer et dessiner ce qu’il voit pour essayer avec son clan de comprendre le monde qui les entoure. Sur sa route, il découvre un corps assassiné par une sagaie. Malheureusement, aux yeux de la tribu des Hommes-qui-savent, tout semble l’accuser. Il est fait prisonnier. Pour tenter de sauver sa vie, Mounj obtient de pouvoir mener l’enquête afin de prouver son innocence. Djub, chef de la tribu lui donne sept nuits, jusqu’à la prochaine lune pour se disculper. Sinon, son sacrifice servira à calmer l’esprit Womb.